A quoi sont dues les douleurs diffuses avec syndrome inflammatoire ? (Partie 1)

Posted on

Augmentation de la dose et dose maximale quotidienne Votre médecin peut décider d’augmenter les doses jusqu’à ce que la posologie soit appropriée pour vous.

Cependant votre médecin pourra décider d’utiliser une dose plus faible si vous avez l’un des facteurs mentionnés ci-dessus. Votre médecin peut décider d’augmenter la dose de CRESTOR jusqu’à ce qu’elle soit appropriée pour vous. Ne pas prendre CRESTOR dans les cas suivants : Si vous êtes concernés par l’une de ces situations (ou si vous avez un doute), parlez en à votre médecin. Veuillez indiquer à votre médecin ou à votre pharmacien si vous prenez ou avez pris un autre médicament, même s’il s’agit d’un médicament obtenu sans ordonnance. Veuillez informer votre médecin ou votre pharmacien si Vous ne devez pas prendre ce médicament si vous êtes enceinte ou si vous allaitez. Si vous remarquez ces effets secondaires ou d’autres effets secondaires qui ne sont pas mentionnés dans cette notice, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien. Au cours de votre traitement avec ce médicament, si vous êtes diabétique ou si vous présentez un risque de survenue d’un diabète, vous serez suivi attentivement par votre médecin. Si vous ressentez l’un des effets indésirables graves suivants, arrêtez de prendre vos comprimés et contactez immédiatement votre médecin ou allez au service des urgences de l’hôpital le plus proche. Si vous n’en avez pas encore discuté avec votre médecin, ou si vous avez des doutes sur les raisons pour lesquelles vous prenez ce médicament, consultez-le.

Vous avez quelques-uns ou tous les symptômes décrits ci-dessus ? Alors il est temps de vous occuper de vous et de réagir !

  • si vous avez une insuffisance respiratoire sévère.

Si les effets secondaires vous inquiètent, discutez des risques et des bienfaits de ce médicament avec votre médecin.

Votre médecin surveillera votre fonction hépatique par des analyses de sang qu’il prescrira régulièrement pendant que vous employez ce médicament. Si vous avez une soudaine douleur gastrique pendant que vous utilisez ce médicament, prenez contact avec votre médecin immédiatement. Si une grossesse advient pendant que vous utilisez ce médicament, prenez contact avec votre médecin immédiatement. Dans votre cas, votre médecin pourrait vous demander de : L’interférence d’un médicament avec un autre n’entraîne pas toujours l’interruption de la prise de l’un d’eux. Si votre médecin vous a informé(e) d’une intolérance à certains sucres, contactez-le avant de prendre ce médicament. Si vous êtes enceinte ou que vous allaitez, si vous pensez être enceinte ou planifiez une grossesse, demandez conseil à votre médecin avant de prendre ce médicament. Si votre médecin vous a informé(e) dune intolérance ou de difficultés à digérer certains sucres, parlez-en avec lui avant de prendre ce médicament. Si vous avez tout autre question sur lutilisation de ce médicament, demandez à votre médecin, à votre pharmacien ou infirmier/ère. Si vous avez pris accidentellement plus de comprimés de TAHOR que vous n’auriez dû (plus que votre dose quotidienne habituelle), contactez votre médecin ou l’hôpital le plus proche pour avis.

Lorsque vous avez mal et que vous cherchez un soulagement, vous avez traditionnellement plusieurs choix issus de la pharmacie

  • la présence inattendue ou inhabituelle de saignements ou d’hématomes peut être le signe d’anomalies du fonctionnement de votre foie. Dans ce cas, consultez votre médecin dès que possible.

Si vous omettez une dose, prenez votre médicament dès que possible et communiquez avec votre médecin pour savoir quand vous devriez prendre la dose suivante.

Si vous manquez un rendez-vous fixé pour recevoir ce médicament en injections, communiquez avec votre médecin aussitôt que possible pour prendre un autre rendez-vous. Si vous employez ce médicament contre un cancer, votre médecin pourrait vous demander de boire une plus grande quantité de liquide en vue de prévenir des atteintes rénales. Si vous avez déjà été infecté par le virus de l’hépatite B ou C, indiquez-le à votre médecin avant de commencer à prendre ce médicament. Votre médecin ou un pharmacien pourrait être en mesure de vous suggérer des stratégies qui atténueraient les nausées qui accompagnent la prise de ce médicament. Il se peut que votre médecin vous prescrive certains médicaments pour aider votre corps à se débarrasser de ses déchets. Dans votre cas, votre médecin peut vous demander de : L’interférence d’un médicament avec un autre n’entraîne pas toujours l’interruption de la prise de l’un d’eux. Votre médecin vous fera subir des analyses sanguines pour déterminer l’efficacité de cette dose pour vous et il pourra augmenter graduellement la dose pour obtenir la réponse voulue. Vous devez prendre la plus faible dose efficace de ce médicament et être suivi attentivement par votre médecin. Si une grossesse advenait pendant que vous employez ce médicament, arrêtez le traitement immédiatement et appelez votre médecin.

Discutez avec votre médecin ou votre pharmacien des précautions possibles à prendre lors de l’administration de ce médicament si votre enfant :

  • Si vous avez une faiblesse musculaire ou des crampes pendant le traitement ou si certaines parties de votre corps deviennent anormalement sensibles.

Si votre médecin vous a informé(e) que vous aviez une intolérance à certaines formes de sucre, contactez-le avant de prendre ce médicament.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin ou à votre pharmacien. Vous avez dans votre panier un médicament, souhaitez-vous le conserver et être redirigé vers le site du pharmacien, ou le supprimer et continuer votre navigation ? Vous serez suivi attentivement par votre médecin au cours de votre traitement avec ce médicament. Si vous remarquez des effets indésirables non mentionnés dans cette notice, ou si certains effets indésirables deviennent graves, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien. Veuillez donc informer votre médecin si vous consommez de grandes quantités d?alcool ou si vous avez souffert d?une maladie du foie dans le passé. Veuillez informer votre médecin ou votre pharmacien si vous souffrez d?une autre maladie, vous êtes allergique, vous prenez déjà d?autres médicaments (même en automédication!). Si vous deviez tout de même tomber enceinte durant le traitement à Inegy, arrêtez le traitement et prenez immédiatement contact avec votre médecin. Pour que la concentration d’ibrutinib reste constante dans votre organisme et soit ainsi le plus efficace possible, essayez de prendre ce médicament au même moment chaque jour. Si vous avez des symptômes révélant une baisse des globules rouges (anémie) comme un essoufflement, une fatigue inhabituelle ou une peau pâle, communiquez aussitôt que possible avec votre médecin. Votre médecin vous fera subir des analyses sanguines régulièrement pour connaître le nombre de certains types précis de cellules sanguines, notamment de globules rouges présents dans votre sang.